Seattle

Me voilà embarquée sur la ligne nord d’un train Amtrak depuis San Francisco. Au moins aux USA et au Canada c’est facile les directions : Northbound, Southbound, east or westbound. Dans les gares on va te demander « Do you head North ? » Si tu es à San Francisco, ça veut dire que tu vas en direction du Canada. Dans le train, facile aussi de voir si on est dans le bon train lorsqu’on veut aller au Nord, le matin le soleil doit se lever à gauche et se coucher à droite. Si tel est le cas, vous êtes dans le bon train. Vraiment trop facile. Le bus et le train quand on planifie son voyage à la dernière minute, comme moi, sont vraiment un bon plan pas cher pour bouger en Amérique du Nord. Et puis, dans ces grands pays que sont le Canada et les Etats-Unis, hormis être long les paysages changent et sont super beaux. J’ai vu des levers et des couchers de soleil fantastiques, choses que l’on ne prend pas le temps de voir autrement. Des paysages magnifiques : de la neige, des montagnes, l’érosion, des lacs, l’océan pacifique. Les trajets en bus étaient des voyages à eux seuls.

Train

Arrivée à Seattle : le Pioneer Square est un charmant petit quartier historique de la ville où se côtoient galeries d’art, boutiques originales et Starbucks. Seattle est bien différente de San Francisco, dans le sens où cette ville est la version américaine de Vancouver. Une ville où l’eau est omniprésente, entourée de montagnes, voir les buildings de Seattle avec le Mount Rainier en arrière-plan à droite est quand même un spectacle difficilement observable en France. Le Mount Rainier est en fait un volcan encore en activité mais pas méchant, de la chaîne montagneuse des Cascades (montagnes que l’on peut apercevoir depuis la ville, comme à Vancouver).

P1140793 Seattle

IMAG2464

Seattle est la ville où a été ouvert le premier Starbucks coffee en 1971. Ce café “historique” est situé dans dowtown, vous ne pouvez pas le rater, des musiciens jouent devant la devanture et il y a la queue. Du coup, j’ai bien profité des Starbucks littéralement à chaque coin de rue pour tout tester. Y’a pas à dire, je ne suis pas fan de leur café, en revanche leur chocolat chaud et leur frappucino chocolat je les adore !

Seattle a aussi ses quelques entreprises mondialement connues (Microsoft, Amazon, Boeing, Starbucks) qui rendent la ville attractive.

Un lieu à ne pas manquer à Seattle, est le Pike place market, un marché touristique mais caractéristique. Pourquoi ce marché est-il important ? La réponse est historique. Seattle est situé à la frontière du Canada, au bord de l’océan pacifique c’est donc un port commercial. A l’époque, l’économie locale tournait autour du commerce de produits venant de partout à travers le pays, puis à travers le monde. C’est pour cela que le marché public, devenu lieu touristique est situé tout proche du front de mer.

P1140741 Pike place market

Seattle a aussi accueilli l’exposition universelle en 1962 et a construit pour l’occasion quelques bâtiments impressionnants : le Space Needle (aiguille de l’espace en français) dont la plateforme en haut ressemble à une soucoupe volante. Bâtiment original, qui se fond bien dans le décor de la ville selon moi. Un monorail sur la 5ème avenue a aussi été construit, cela devait être quelque chose de futuriste qui aurait dû ensuite être généralisée dans d’autres villes. Il faut avouer que cela ne s’est pas fait. Malheureusement je n’ai pas pris de photo mais c’est assez impressionnant d’avoir un train/métro passant au-dessus de votre tête.

Space Needle

Seattle, c’est aussi beaucoup de lacs, beaucoup d’eau qui rend la ville très agréable l’été. On a pu faire un tour de bateau sur le Union Lake où il y a de charmantes maisons flottantes, des yachts, des plus petits bateaux, des écluses. Un grand soleil, un peu de vent, un temps parfait pour cette ville habituellement pluvieuse. Y’a pas à dire, j’ai eu une chance inouïe pendant cette semaine américaine.

P1140766 Union Lake

Parlons socio ! Seattle est aussi une ville résolument hipster. Ils sont partout, habillés à la cool, skate à la main (comme à SF), vivant dans de belles maisons, décorées avec goût et ayant des free libraries sur leur trottoir, une petite boite avec des livres que l’on peut prendre à condition d’en laisser un en échange. C’est aussi une ville résolument démocrate, résolument pro Bernie Sanders. Ses affiches de campagnes qui ressemblent plus à des affiches de films ou des tableaux d’art contemporain collent très bien avec l’hipsterisation de Seattle.

P1140784 Bernie Sanders

Pour finir, voici une photo de Jordan Matter, photographe auteur de la série Dancers among us que je vous ai présenté dans l’article sur San Francisco. L’image a été prise à Seattle, vous voyez le Space Needle en arrière-plan, la danseuse a son coffee dans une main et son parapluie dans l’autre, ce qui est représentatif de la ville en raison de son climat, similaire à celui de Vancouver. C’est à dire pluvieux.

Jordan Matter_Seattle